Tignes lac du Chevril, plongée dans l'histoire du village englouti

Tignes, plongée dans l’histoire du village englouti

Hommage aux Tignards, doublement émouvant.

Publié par Marc Lambert sur jeudi 15 février 2018

Tignes possède 2 grands lacs, l'un naturel que les skieurs peuvent admirer quasiment de tous les points de vue de la station. Le second, le lac du Chevril, est, pour les Tignards, un lieu chargé d'histoire. Ce que nous fait partager ce très beau documentaire...

Tignes, sacrifié au nom de la suprématie énergétique Française

Envisagé dès 1930, la construction du plus haut barrage voute d'Europe, au moment de sa construction, débute en 1941.

En effet, à la fin de la Seconde Guerre, l'autonomie énergétique est une priorité du nouveau gouvernement du Général de Gaulle. On accélère la mise en route des projets et très vite, les 387 habitants menacés d'expulsion tentent d'empêcher le déroulement des travaux devant l'opacité des institutions quant à leur devenir.

Différentes actions sont menées afin d'empêcher, si ce n'est de ralentir la construction du barrage. Quelques incendies de baraques provoquent l'arrivée de la Garde mobile puis, plus tard, la surveillance du chantier par les CRS3. La commune de Tignes assigne EDF en justice afin d'obtenir des réparations et notamment des dédommagements considérés comme acceptables.
La voix des habitants arrive à se faire entendre dans la presse nationale3 (Paris Match, etc.). Cependant les travaux se poursuivent.

Après le déménagement du cimetière, l'expulsion manu militari des réfractaires et le dynamitage de l'église et des maisons, le village du « vieux Tignes » est finalement englouti en 1952. Et, le 4 juillet 1953, le président de la République Vincent Auriol peut inaugurer le barrage.

Quelques années plus tard (en 1956) et grâce aux subventions de l'État, quelques Tignards donneront naissance à une station de sport d'hiver Tignes, 6 km au-dessus du barrage.

Barrage de Tignes, maillon fort de la Savoie

Haut de 180m et retenant les 235 millions de m3 d'eau du Lac du Chevril, le barrage de Tignes génère 900GWh par an sur les 16 000 que produisent l'ensemble des barrages de l'Unité de Production Alpes d'EDF. Le barrage de Tignes génère à lui seul 1/5ème de la production hydraulique Française et assure l'alimentation électrique de la quasi-totalité du département de la Savoie.

Par Jérôme COTTET News Glace 0 commentaires

0 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *